Objectif   Eco lieu !!

toutes les aides sont les bienvenues pour créer une Jurade encore plus respectueuse de la Terre ! n'hésitez pas à nous contacter sur ce sujet !!

prochain rdv éco lieu , sur place le mercredi 7 septembre !

festival OASIS au Vigan du 22 au 25 septembre 2022 !!!!

les 10 eco gestes que nous tentons de faire au quotidien ! la transition vers un éco lieu sera difficile mais notre motivation est là !!! toilettes sèches, récupération d'eau de pluie , isolation, tant de travaux à réaliser encore ..

Malgré tout , la vie de la Jurade est déjà bien orientée depuis 10 ans que nous y sommes  , Nous avons œuvré pour améliorer les habitations en économie d’énergie ( ballon d’eau chaude solaire , panneaux solaires , quelques isolation, un poêle à bois dans la salle de réception , nous veillons aux fuites d’eau au quotidien , nous entretenons les lieux de notre mieux (intérieur et extérieur) , nous utilisons le maximum de matériaux de ré emploi , nous utilisons des produits d’entretien sains (sauf pour la piscine, mais une réflexion est en cours .) notre potager est carrément naturel , nous trions le maximum de déchets , nous achetons local ,nous utilisons tous les moyens locaux pour gagner en solidarité , notre vie est en bon chemin vers la sobriété et la résilience …  

 

Urgence climatique

Respect de la planète

Respect de soi-même

1     J’économise l’EAU (urgence sècheresse) et l’ENERGIE (se rarifie aussi )!

Les hommes sont invités à faire « pipi » à l’extérieur au maximum (10L d’eau économisés à chaque chasse d’eau)

En attendant que nous investissions dans des toilettes sèches accessibles à tous et toutes !

Les douches peuvent être rapides (éteindre l’eau quand on se savonne)

Piscine : voir article sur les crèmes solaires (pas de crème , pas de douche , pas d’eau trouble ..)

Merci de nous prévenir en cas de fuite (même toute petite )

 

J’éteins les lumières quand je quitte une pièce en dernier ,

J’éteins les radiateurs quand les portes sont ouvertes !!

Je veille à ce que les appareils électriques ne soit pas allumés pour RIEN..

2     Je TRIE mes Déchets

A votre disposition :

Poubelles jaunes (et conteneurs jaunes) pour les emballages recyclables

Sceau pour les poules !! vous pouvez y mettre tout ce qui va dans le compost sauf les coquilles d’œufs svp !

Un chariot pour les verres est à votre disposition ;

Des cartons de tris spécifiques dans le couloir

Et aussi une récolte de plastique (bouteilles et bouchons )

 

Sinon, pour le reste, , poubelles noires …..

 

Je peux aussi réduire mes déchets en achetant des produits sans emballages, en vrac ou à emballage respectueux !

 

3     J’utilise correctement les locaux et le matériel

Si je suis soigneux (se) avec les locaux (ici ou ailleurs ou chez moi !) et tout le matériel qui m’entoure, il y aura forcément moins de rénovation, moins de réparation, moins de renouvellement de matériel , moins d’achat inutile pour la planète !

Du coup ! les gens, mes parents , ou moi -même pourront investir dans du matériel vertueux ou à des fins d’économie d’énergie , d’eau ….

Pour tout simplement économiser de l’argent pour que les prix cessent d’ augmenter , que le pouvoir d’achat arrête de chuter …

Impact Social !!!! réappropriation de son pouvoir d’achat !!

 

4     Je respecte mon environnement

La nature est bien plus qu’un cadeau, elle est à la base de nos vies !! (Nous l’avons trop souvent oublié.)

TOUTE FORME DE VIE A LE DROIT AU RESPECT, la fleur , l’arbre , le coucou , la libellule, le crapaud , le lion, l’abeille , j’en passe car tu as compris ..

Oui , c’est vrai que nous en subissons quelques-uns (voir article GUEPES !)

Mais est ce que la Nature ne nous subit pas elle ?? élevage intensif , pesticides , nucléaire , déforestation, iceberg ..

 

Du coup , j’utilise les sentiers de promenade , j’observe mais je ne fais pas de mal aux plantes , aux insectes , aux animaux , je ne laisse pas de déchets aux sols , je suis vigilant€ aux règles d’usage .

 

5     Je préfère les modes DOUX de déplacements

Je me déplace à pied ou à vélo

Je pratique le covoiturage ( ici c’est plutôt le STOP !) aucun transport en commun à proximité !

Ou j’utilise les transports en commun

6     Je n’achète que le nécessaire !!

Je privilégie un équipement , du matériel de qualité (matières premières nobles , vertueuses , de production locale , artisanale )

Que je pourrais entretenir , soigner , et le garder longtemps !!

Je reviens à la qualité de l’Espace plutôt qu’à l’entassement , l’amoncellement .

Je prends le temps de réfléchir à chaque achat (je ne me laisse pas faire par la  compulsion d’achat )

Alimentation :

J’achète le juste nécessaire ou bien je ré-accommode mes aliments (ex : avec le reste de purée , je fais des pommes dauphines !)ou bien j’achète du frais uniquement afin de pouvoir surgeler les restes !

Astuces : la pizza , la lasagne, le gratin, la salade composée ,  sont des plats supers pour le ré-emploi des aliments !!!

7     J’ai une alimentation saine et responsable

J’achète , je consomme , des produits locaux , des produits de saison, je pose des questions, je me renseigne sur la façon de produire cet aliment , la provenance …

E951 ? pesticides ? nourris aux OGM ? nitrites ? conservateur ? …….

Exemple : la vache à viande contient beaucoup moins d’antibiotique que la vache laitière …

Je minimise ma consommation de viande et de produits laitiers

Cela représente 1/3 de la consommation d’eau en France et 1/3 de la pollution des eaux !

Réduire les élevages intensifs , l’abattage à la chaine ..

Mangez + plus de protéines végétales ! (noisettes , amandes )

Votre santé vous ira Merci !!

8     Je mutualise mes équipements

Je prête , j’emprunte , j’échange !!

Je n’hésites pas à louer plutôt qu’acheter !!

Ps : de nouvelles façons d’échanger sont remises au goût du jour ! ex : le JEU (jardin d’échange universel) c’est gratuit ! et international !

 

9     Je donne une 2ième vie à mes affaires !

Je revends , j’offre, je donne aux associations( Emmaus , secours catholique ...) les Ressourceries de France se déploient à vitesse grand V !! certaines se spécialisent dans la matériau-thèque ou autres  . alors n’hésitez pas , renseignez vous autour de chez vous , et peut-être que vous aurez envie de donnez aussi de votre temps !

10                      J’agis pour le « mieux vivre ensemble »

J’apprend à ne pas me culpabiliser pour le passé , je vis le présent et je regardes vers le futur !!! c’est Positif , l’effet Colibri*  va émerger et tous ensemble , nous allons y arriver !!! * légende amérindienne du Colibri

Je n’ai pas peur de parler des écogestes autour de moi , d’en discuter avec ceux qui veulent bien afin de m’améliorer et aider les autres à s’améliorer si je peux .

J’apprend aussi à recevoir des « NON « ! ou « je ne peux rien faire, c’est trop tard « 

J’apprend à accepter que ces personnes ne sont pas prêtes à agir (souvent parallisées par la peur) je resterai à leur écoute , le jour où elles auront envie de changement …

Je reste bienveillant(e) et j’ai confiance en l’avenir de la Terre !

 

 

 

ATTENTION  au Greenwasching !!

 

 

Le greenwashing ou écoblanchiment est une technique de marketing utilisée par une organisation dans le but de se donner une image écologique trompeuse. Les entreprises qui font du greenwashing mettent en avant des préoccupations environnementales qu'elles sont loin d'avoir dans leurs pratiques …..

 

 

 

 

 

  

Difficile de respecter tous ces gestes , certains les feront tous et bien d’autres encore , Mais la plus part d’entre nous ferons l’effort d’avancer geste par geste , de s’améliorer un peu chaque jour et c’est déjà super !!!!

Si vous souhaitez que l'on en discute ou que nous fassions un cercle de parole autour de ces sujets avec vos enfants ,

n'hésitez pas à prendre un petit rdv , ce sera un grand plaisir pour moi , Delphine

Quelques articles :

Crème solaire et châtiment       

   Chers amis,

Hier, je suis dans la même journée tombé sur un article du 20 minutes titrant sur la pénurie de crème solaire…

… et arrivé au bord d’un lac baignable dont l’eau avait pris la couleur blanchâtre de la crème solaire : les baigneurs qui s’en étaient copieusement badigeonné, s’étaient évidemment « rincés » dans le lac tout au long de la journée.

Ce spectacle affligeant n’est certes pas nouveau, mais en cette année :

  • où la France est en train de se transformer sous nos yeux en désert aride sous l’effet de méga-feux et d’une sécheresse historique,
  • où l’eau de pluie a été analysée comme impropre à la consommation partout sur Terre (même en antarctique !!) tellement elle est chargée de produits toxiques[2],

polluer encore plus l’eau en y barbotant recouvert de crème chimique est irresponsable et scandaleux.

(sans doute autant que de se pavaner en jet ski après avoir demandé à ses concitoyens de faire preuve de « sobriété énergétique », suivez mon regard)

C’est une gabegie d’autant plus criminelle que non seulement elle aggrave le gâchis d’une ressource de plus en plus fragile, mais en plus elle détériore votre santé !

Pitié, arrêtez avec la crème solaire !

En mars dernier, je vous alertais sur les dangers pour votre santé de l’abus de crème solaire, notamment en ce qui concerne l’augmentation du risque de cancer

La grande absurdité de la crème solaire, outre qu’il s’agit d’un cocktail de produits chimiques appliqués à même le corps, est qu’elle empêche votre organisme de synthétiser la vitamine D, absolument essentielle au bon fonctionnement de votre système immunitaire.

Elle n’empêche pas un peu de la synthétiser : elle l’empêche quasi-totalement !!!

Un écran de protection SPF15 (c’est-à-dire une crème solaire à protection moyenne-basse) bloque à 93% la production de vitamine D

Or en juillet-août, en short et bras de chemise, il ne faut pas plus de 10 minutes d’exposition au soleil pour synthétiser ses besoins journaliers en vitamine D… alors qu’il faut 30 minutes d’exposition pour possiblement attraper un coup de soleil !

Donc, pitié, arrêtez avec la crème solaire : votre santé ne s’en portera que mieux. Vous synthétiserez davantage de vitamine D pour faire le plein avant cet automne-hiver.

Et pour le reste, c’est simple : si vous craignez les coups de soleil, mettez-vous à l’ombre aux premières rougeurs.

Il n’y a à ma connaissance que les animaux à sang froid comme les lézards et autres reptiles qui gagnent à rester en plein cagnard !

Portez-vous bien,   Rodolphe      P.-S. : je ne suis pas seulement en colère aujourd’hui… je suis triste.

 

Fichues guêpes !

Comment les repousser sans se faire piquer

Chers amis,

Si cet été vous avez l’habitude de petit-déjeuner sur votre balcon ou dans votre jardin, de partir en pique-nique ou de prendre l’apéritif en terrasse, vous les avez forcément eues autour de vous, dans votre assiette ou dans votre verre : les guêpes !

Ma tomme de chèvre au miel (c’est mon petit plaisir du matin) s’est plus d’une fois transformée en tomme-de-chèvre-au-miel-et-aux-guêpes.

Elles ont tellement faim qu’elles s’y mettent à plusieurs pour s’engluer les pattes dans le miel et la confiture ; j’en ai repêché quelques-unes égarées, ivres, au fond de bouteilles de bière, et j’en ai vu repartir avec de gros bouts de blanc d’œuf à la coque !

On dit qu’elles sont particulièrement nombreuses cette année.

Ce n’est pas qu’une impression.

Pourquoi y’a-t-il autant de guêpes cet été ?

L’insolent boom démographique des guêpes de cette année est directement lié à la chaleur.

Pas tant à la chaleur qu’il fait en ce moment (même si les guêpes sont plus actives en plein cagnard) qu’à la chaleur des saisons précédentes.

L’hiver dernier a été très doux, et le printemps, particulièrement chaud et sec : ce sont des conditions idéales pour les guêpes, qui ont pu se reproduire facilement, et n’ont pas connu de mortalité due au froid.

Davantage de reines ont pu bâtir leurs colonies, et celles-ci sont plus grandes que d’habitude !

Morte ou vive ?

Cet été, les guêpes ont appris à mes filles à garder leur calme : leur première réaction, face à l’afflux désagréable de ces hyménoptères, était évidemment de les chasser, voire de paniquer quand elles sont trop nombreuses.

Mais il y a deux très bonnes raisons ni de céder à la panique, ni de les tuer.

La première, c’est que les guêpes nous embêtent… mais nous rendent service.

 

Je lis çà et là qu’elles sont utiles car elles sont pollinisatrices.

Certaines espèces de guêpes sont pollinisatrices, en effet, mais les guêpes qui nous enquiquinent l’été sont soit des guêpes communes, soit des guêpes germaniques, et ce ne sont pas des pollinisatrices.

En revanche, quand elles ne s’attaquent pas à la tartine de la petite dernière ou à l’apéro de tonton, elles se nourrissent d’autres insectes plus nuisibles, dont les mouches et leurs larves.

Elles empêchent donc les mouches de proliférer à leur tour, et d’une manière générale participent à la régulation de la population des autres insectes.

La seconde raison de ne pas céder à la panique ni de chercher à les tuer, c’est évidemment d’éviter leur piqûre : les guêpes ne se mettent à piquer que si elles se sentent menacées, si nous faisons des gestes trop vifs.

Or une piqûre de guêpe, c’est la double peine : non seulement c’est très douloureux, pouvant jusqu’à provoquer un œdème, mais, outre le venin, la piqûre libère des phéromones d’alarme… qui attirent d’autres guêpes.

Et une guêpe, contrairement à une abeille, ne perd pas son dard en piquant : elle peut donc piquer autant qu’elle veut – même quelques minutes après sa mort !

Mieux vaut donc apprendre à la repousser pacifiquement !

Voici comment éloigner les guêpes

Il existe des moyens simples pour éloigner les guêpes.

La première mesure à adopter consiste, autant que possible, à couvrir la nourriture : refermez bien les couvercles de vos tupperwares, et pour les boissons sucrées, si vous le pouvez, buvez dans des verres fermés, avec une paille.

Ce que je fais régulièrement (et qui marche), c’est de laisser une fin de pot de miel ouvert, bien en évidence, à quelques mètres : ça les attire loin de la table.

Mais cela ne suffit pas toujours.

Vous pouvez donc aussi :

  • Vous munir d’un vaporisateur ou même d’un pistolet à eau : les guêpes détestent être mouillées !
  • Vous entourer de plantes et de végétaux dont les guêpes détestent l’odeur, à savoir : tomates, basilic, lavande, ciboulette, géranium et même paraît-il, le clou de girofle planté dans un demi-citron (mais ça je n’ai pas essayé, si c’est votre cas, dites-moi si ça marche).
  • Les guêpes détesteraient également l’odeur du café chaud (mais comme je ne bois quasiment pas de café… je n’ai pas testé).

Il existe une méthode encore plus efficace et performante, tout en étant naturelle : c’est le diffuseur d’huiles essentielles.

La phytothérapeute Caroline Gayet est tombée sur une étude de 2009 démontrant que les diffuseurs d’huiles essentielles sont de loin bien plus efficaces que, par exemple, les bougies à la citronnelle.

Caroline cite ainsi 8 huiles essentielles efficaces comme répulsifs naturels ; elle en parle en détail dans le numéro d’août d’Alternatif Bien-Être (je vous offre ce numéro pour tout nouvel abonnement : cliquez sur ce lien pour en bénéficier).

Que faire si malgré tout vous vous êtes fait piquer ?

Si une guêpe vous a malgré tout piqué, le premier remède se trouve au bord du chemin.

Immédiatement après être piqué, si vous êtes dans la nature où que ces herbes poussent près de chez vous, cueillez quelques feuilles des plantes suivantes : 

  • Plantain
  • Pissenlit
  • Ajoutez à ces deux plantes une troisième herbe de votre choix, puis hachez-les grossièrement en malaxant ces feuilles entre vos doigts.

Appliquez ensuite cette pâte sur la piqûre, elle calmera l’inflammation et la sensation de brûlure.

C’est Anne Portier qui m’a donné cette recette simple, il y a quelques années : je l’ai employée deux fois, une fois sur moi, et une fois sur une de mes filles, et ça marche.

Si cela ne suffit pas et qu’un œdème survient, il est possible de recourir à l’homéopathie. Le Dr Frédéric Rérolle, là encore dans le numéro d’août d’Alternatif Bien-Être, recommande trois remèdes en fonction de la gravité de la blessure :

  • Apis mellifica en 5CH si l’œdème est rose et chaud, après l’avoir apaisé par du froid (poche de glace) ;
  • Hepar sulfur en 7CH si la piqûre est infectée, rouge et douloureuse au toucher ;
  • Lachesis en 5CH si la piqûre venimeuse a viré au violet et est très douloureuse.

 

Les 10 additifs alimentaires les plus toxiques
  1. L'aspartame (E951) Description et risques. ...
  2. L'acésulfame K (E950) Description et risques. ...
  3. Le glutamate monosodique (E621) ...
  4. Le nitrite de sodium (E250) ...
  5. Le bleu brillant FCF (E133) ...
  6. Le dioxyde de titane (E171) ...
  7. Le gallate de propyle (E310) ...
  8. L'hydroxyanisole butylé (E320)